Je sais que parler d’un tel aspect de nos vies beaucoup ne le verront pas en pareille période parce que pris par l’effervescence de l’actualité de notre pays et des crises mondiales qu’on traverse mais croyez moi ça en vaut la peine..

La jeunesse c’est simplement la période où on capitalise tout en espérant maximiser en terme des résultats lorsque cette étape de la vie serait passée, le comble est que cette période est surchargée par autre chose que ce qui lui permet d’être utile au plus vite à l’environnement.

Voyez vous ? Nous passons généralement plus de 20 ans sur le banc de l’école et pour qu’après on se mette encore à réfléchir qu’est ce qu’on peut faire pour avancer?…Donc toutes ces années passées n’aurons presque servi à rien puisque je ne sais toujours pas apporter une plus value.

Personnellement, à chaque fois, que j’arrive à la période de mon anniversaire et que la question sur mon âge est évoquée, beaucoup te trouvent encore trop jeune par rapport à ta vision personnelle sur l’autonomie simplement parce que notre société s’est créée trop de stéréotypes et de clichés sur quand est ce qu’un jeune peut être autonome.

Pour la petite histoire, notre société lorsqu’elle était encore basée sur les royaumes et empires, elle était suffisamment organisée au point où vous pouviez avoir un jeune de 16 ans assumer des grandes responsabilités dans la société simplement parce que nos ancêtres prenaient soin de préparer le jeune garçon ou la jeune fille à une vraie vie autonome.
Hélas après la colonisation, nous avons été déprogrammé à ces valeurs au point qu’aujourd’hui quelqu’un qui a déjà 30 ans continue à être considéré comme un espoir alors qu’à cet âge à temps normal on devait déjà avoir accompli beaucoup de choses pour le bien de la communauté..

Aux parents, je dirais, arrêter de limiter votre vision sur vos enfants au simple fait que quand vous allez mourir vous allez leur laisser des comptes en banques, parcelles et voitures…Tout ceci n’est que de la poudre aux yeux car si les enfants n’ont pas été réellement formé sur la vie et éduqué à l’autonomie, en un laps de temps après votre mort, tous vos biens matériels légués disparaîtront.

Je remercierais toujours mes parents pour cette base qu’ils m’ont donné depuis mon très jeune âge, en particulier ma mère qui avait une Vision de l’autonomie assez claire sur nous(les enfants)…la plupart des mes grandes vacances quand j’étais encore l’école primaire ou aux humanités moi et mes frères, on se créait toujours une activité à faire ( le champs, les petits commerces, jeux vidéos à louer, gestion des boutiques…)
A l’époque je ne pouvais voir l’ampleur de ce coaching, mais aujourd’hui devenu adulte, c’est tout simplement naturel de vivre l’autonomie et de me soucier de plus en plus aux problèmes de la communauté.

J’encourage tous les jeunes qui ne cherchent pas seulement des modèles des personnes autonomes dans les livres ou dans des pays très lointains qui n’ont peut être les mêmes réalités de vie que nous mais regardez autour de vous, vos parents peut être, un grand frère ou une grande sœur qui réussit dans ce qu’il fait, approchez vous et apprenez, ce n’est que de cette façon qu’on va sortir de cette léthargie qui ralentit les jeunes à être au plus vite autonome et permettre au Pays de vite bénéficier d’eux comme ressources humaines adéquates.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici